Jérusalem News. Trump va hurler. L’ONU anti-Israël. Des Palestiniens tués.

Attention, un tweet rageur de Donald Trump va arriver dans 5, 4, 3… L’ONU pourrait bien infliger un magistral camouflet au président américain. Le Conseil de sécurité des Nations unies examine un projet de résolution visant à rejeter sa décision de reconnaître Jérusalem comme capitale officielle de l’Etat d’Israël. Le texte obtenu samedi par l’AFP demande notamment que la décision unilatérale prise par les Etats-Unis soit révoquée. Le projet de résolution proposé par l’Egypte pourrait être mis au vote dès lundi.

La semaine dernière, Nickolay Mladenov, coordonnateur spécial des Nations unies pour le processus de paix au Proche-Orient avait déclaré que l’ONU est « particulièrement inquiète des risques d’une escalade violente. »

La décision de Donald Trump, qui ne devait pas se concrétiser avant plusieurs années, avait aussi provoqué la fureur du monde arabe et suscité une réprobation générale des partenaires de Washington. Avec cette décision historique qui devait marquer son mandat, le 45e président des Etats-Unis voulait aussi tenir l’une de ses promesses emblématiques de campagne. Mais il s’isolait encore un peu plus sur la scène internationale et prenait le risque d’anéantir les timides espoirs de reprise des discussions de paix entre Israéliens et Palestiniens. (20minutes.fr)

SELON EUROPE1.

Le Conseil de sécurité des Nations unies réfléchit à la rédaction d’un projet de résolution énonçant que les décisions relatives à la ville de Jérusalem soit privées de caractère légal et demandant leur annulation après la décision de Donald Trump de reconnaître la ville sainte comme capitale d’Israël.

Ce texte préparé par l’Égypte a été transmis aux 15 membres du Conseil de sécurité. Il ne vise pas spécifiquement les États-Unis ou Donald Trump. De source diplomatique, il devrait bénéficier d’un large soutien, mais il également probable que les États-Unis opposent leur veto. Un vote pourrait intervenir lundi ou mardi. Pour être adopté, le texte devra être approuvé par au moins neuf voix et ne pas subir le veto de la France, de la Grande-Bretagne, de la Russie, des États-Unis ou de la Chine.

SELON L’EXPRESS.

Quatre Palestiniens ont été tués ce vendredi, nouvelle journée de mobilisation contre la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël. Quatre morts et des dizaines de blessés. Les manifestations contre la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale d’Israël ont fait de nouvelles victimes ce vendredi. Au total, depuis la décision controversée du président américain, les violences ont causé la mort de huit Palestiniens, fait des centaines de blessés et conduit à des dizaines d’arrestations.  Ce vendredi, à la sortie de la prière musulmane hebdomadaire, des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans la bande de Gaza dirigée par le mouvement Hamas, et des milliers d’autres à Jérusalem et en Cisjordanie occupée.

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment