Hapoalim cesse ses activités de private banking en Suisse & Luxembourg.

Une trentaine d’emplois sont menacés dans les entités luxembourgeoises de la banque Hapoalim, selon l’ALEBA (1). Le syndicat dit négocier son 5e plan social cette année.

Bank Hapoalim (Switzerland) Ltd, Luxembourg Branch et Banque Hapoalim (Luxembourg) SA pourraient perdre une trentaine de leurs 45 employés actuels, affirme l’ALEBA. Le syndicat du secteur bancaire affirme que le groupe israélien Hapoalim a en effet décidé de cesser ses activités de private banking en Suisse et au Luxembourg.

Une première réunion pour négocier le plan social entre le syndicat et la direction de la banque est prévue ce mercredi. L’ALEBA affirme que c’est le cinquième plan social qu’il négocie depuis le début de l’année. «169 salariés ont été licenciés», ajoute le syndicat, qui «regrette ce triste bilan de 2017, dont les premières victimes sont bien sûr les salariés».  Contactés par L’essentiel, les responsables d’Hapoalim au Luxembourg n’ont pas encore donné suite. Les activités de banques privées d’Hapoalim en Suisse et au Luxembourg avaient été rachetées à la banque suisse Safra Sarasin, début octobre. L’acheteur avait alors promis qu’il n’y aurait «pas de licenciements immédiats». (L’essentiel)

(1) L’ALEBA compte aujourd’hui plus de 10.000 membres et est de loin le plus grand syndicat de la place financière de Luxembourg. En novembre 2013, lors des dernières élections des délégations du personnel, l’ALEBA a obtenu la confiance de plus de 65% des électeurs du secteur financier et des secteurs connexes et dispose ainsi plus de 700 représentants de salariés dans plus de 150 entreprises du secteur financier à Luxembourg. Cette confiance massive des salariés, l’ALEBA l’a acquise au fil des décennies, à travers un travail syndical ouvert et honnête et par une transparence de sa politique syndicale.

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment