En Israël, les villes de Hadera, Ashdod et Ashkelon discriminent-elles les handicapés?

NEWS. ARTICLE CORRIGE. DEUXIEME DIFFUSION. Après la première diffusion de cette news Israelvalley a reçu de nombreuses protestations. Les protestations semblent justifiées car notre titre était certainement trop violent.

Selon le « Municipal Accessibility Index », un projet de  « Ted Arison Family Foundation et la Ruderman Family Foundation » trois villes accueillent très médiocrement les handicapés.Il s’agit de Ashdod, Hadera, et Ashkelon. Les villes de Shoham, Tel Aviv et Rehovot ont un accueil très satisfaisant pour les handicapés.

Selon (1) : « Après des mois de manifestations au cours desquelles la colère des personnes handicapées n’a cessée d’empirer en se manifestant ce dernier mois par des actions de plus en plus désespérées comme bloquer l’entrée de l’aéroport Ben-Gurion, s’enchaîner à leur fauteuil et  menacer de s’immoler, les manifestants ont enfin eu gain de cause.

Le président de la coalition du gouvernement, le député David Bitan appartenant au Likoud l’a annoncé jeudi lors d’une conférence de presse: un accord a été conclu, la pension d’invalidité augmentera à 4 000 shekels. Lors de la conférence tous les membres de la coalition y compris l’opposition, ont applaudit des deux mains cette mesure qui porte l’indemnité aux personnes invalides au même niveau que le salaire minimum soit environ 1 000 euros.

Le député  Gilon du Meretz qui a milité en faveur de cette augmentation a commenté : «C’est un moment historique pour le quart de million de personnes handicapées en Israël». Le plan devrait coûter 4 milliards de shekels. » (1) Tel-Avivre – la rédaction – 

Selon MEDIAPART. « Depuis des semaines, c’est le même rituel. Le soleil se lève à peine, mais Eyal Cohen et ses camarades occupent déjà le terrain. Cloué dans un fauteuil roulant à cause d’une bactérie, cet Israélien de 52 ans, père de deux enfants, dirige l’association Les handicapés deviennent des panthères. Ce mardi 3 octobre, ils sont encore une trentaine à bloquer l’entrée du port d’Ashdod, au sud d’Israël. Une dizaine de voitures ont été positionnées pour stopper le trafic. Les handicapés eux-mêmes se plantent devant les gigantesques cabines des camions de marchandises ».

Leave A Comment

%d blogueurs aiment cette page :