Sexe, robots et technologie. Un nouveau secteur du higtech d’Israël ?

Tel-Aviv (Eyal Dotan). Des études prédictives venant de sources très sérieuses l’affirment : les robots sexuels connaîtront dans les années à venir un succès phénoménal. De nombreuses marques sont spécialisées dans le domaine et ne cessent d’innover afin d’offrir une expérience d’utilisation toujours aussi exceptionnelle. En Israël, une douzaine de startups se sont lancées dans ce secteur peu conventionnel. Elle évitent de trop communiquer dans le pays pour ne pas s’attirer les foudres d’opposants à cette industrie.

Nous avons rencontré l’une d’entre elle à Rehovot (parc scientifique situé à 20Kilomètres au Sud de Tel-Aviv) qui de manière très discrète prépare son lancement aux Etats-Unis et en Corée du Sud. L’industrie du sexe affiche un chiffre d’affaires de près de 50 milliards d’euros dans le monde.

Selon hellobiz.fr : « Ces dernières années, on a vu le développement de l’industrie du sexe. Cela s’explique surtout par les nombreuses innovations qui ont été apportées dans ce secteur. Depuis près de trois ans déjà qu’on a vu le succès considérable des robots sexuels sur les réseaux sociaux. Ces objets artificiels qui ressemblent beaucoup à l’être humain et conçus pour satisfaire les désirs sexuels d’un public constitué essentiel d’hommes.

Quelles seront les limites de ces technologies à des fins sexuelles ?

Dans l’absolu, la conception de ces objets à visée sexuelle n’a rien de surprenant. D’ailleurs, il serait inconcevable que l’homme n’exploite pas le fort potentiel de l’intelligence artificielle. L’univers du plaisir est donc concerné par l’utilisation des nouvelles technologies.

Toutefois, les questions d’éthique sont également importantes. Si ces objets sont utilisés pour représenter des adultes, qu’en est-il des enfants ? Une interrogation fondée qui nécessite la mise en place d’une réglementation visant surtout à éviter la normalisation de différentes pratiques illégales comme le viol ou la pédophilie.

Certes, le robot sexuel est créé à des fins sexuelles. Toutefois, on peut parfaitement lui offrir d’autres fonctions. En effet, une telle technologie peut servir dans l’éducation, dans la médecine ».

 

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment