Les israéliens ne vont plus à Bali à la suite de l’éruption du volcan du Mont Agung.

Des milliers de touristes israéliens annulent actuellement leurs séjours en Indonésie. Le passeport israélien n’est pas reconnu en Indonésie. Les voyageurs l’obtienne via des agences spécialisées. Selon 20Minutes : « Sa dernière éruption, en 1963, avait fait près de 1.600 morts. Le volcan du mont Agung, sur l’île indonésienne de Bali, a craché de la fumée à des centaines de mètres dans l’air samedi, quelques jours après que des milliers d’habitants ont dû quitter les lieux.

Autre conséquence de la menace volcanique : des dizaines de vols ont été annulés dans ce haut lieu du tourisme indonésien, ont annoncé les autorités dimanche. Au moins 2.000 passagers seraient touchés, dont de nombreux touristes australiens.

De la fumée s’élevait dimanche jusqu’à 4.000 mètres au-dessus du sommet du volcan et 28 vols ont été annulés, au départ et à l’arrivée, a déclaré Arie Ahsanurrohim, porte-parole de l’aéroport international de Denpasar. L’aéroport reste toutefois ouvert et il appartient aux compagnies elles-mêmes de décider d’annuler ou de détourner leurs vols, a-t-il ajouté.

« Il faut que j’aille au travail demain »

« On essaye de rendre l’aéroport aussi confortable que possible pour les passagers concernés. Pour l’instant, nous leur avons fourni des salles pour déballer leurs affaires et des vidéos ». « Je suis effondré. Il faut que j’aille au travail demain. Comment je vais faire pour payer mes factures ? », s’interrogeait Jake Vidler, un touriste de Sydney.

Le mont Agung crachait dimanche de la fumée jusqu’à 1.500 mètres au-dessus de son sommet, deux fois plus haut que mardi, lorsque la fumée a contraint à l’exode les personnes vivant près de la montagne. Les personnes vivant à moins de 7,5 kilomètres du volcan ont été évacuées, a indiqué le volcanologue Gede Suantika, conseillant aux habitants de rester calmes.

Ces événements interviennent après que le volcan a repris son activité en septembre, forçant alors 140.000 personnes à fuir la zone. Beaucoup d’entre eux sont depuis rentrés chez eux après l’affaiblissement de l’activité du volcan, mais la fumée des derniers jours a provoqué le départ de 25.000 habitants, réfugiés dans plus de 200 abris.

L’aéroport international fonctionne normalement pour le moment

« Nous continuerons à voir des éruptions comme celle-ci à des échelles similaires, mais nous ne pouvons pas prédire le moment où le mont Agung va réellement entrer en éruption », a déclaré Gede Suantika. Le niveau d’alerte du volcan reste au second le plus élevé, a-t-il ajouté ».

Leave A Comment

%d blogueurs aiment cette page :