Israël n’est pas le pays le plus mis en avant à MILIPOL. Le Qatar est fêté à Paris.

La vingtième édition du salon Milipol Paris, consacré à la sécurité intérieure des États, a été ouvert ce mardi à Villepinte (Seine-Saint-Denis) dans un contexte de menace terroriste toujours élevée à laquelle les acteurs tentent de trouver des parades. Ce salon, qui se déroule du 21 au 24 novembre 2017 au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte, a été inauguré mardi par le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb en présence de représentants du Qatar.

Selon Challenges : « Le marché de la sécurité en France au sens large (sécurité électronique et physique, cybersécurité, gardiennage, sécurité intérieure, serrurerie, anti-incendie, etc.) a enregistré une croissance de +4,2% en 2016, pour atteindre un chiffre d’affaires de 26,5 milliards d’euros.

Les progrès technologiques, notamment dans le domaine numérique ou de la biométrie, permettent d’améliorer les performances de ces systèmes. Vidéosurveillance intelligente, intégration de différentes technologies (contrôle d’accès biométrique, drones de surveillance, caméras infrarouges, logiciels de supervision d’événements, etc.) sont au coeur des dispositifs de sécurité des Etats et des infrastructures vitales, mais également des acteurs économiques.

« Les technologies, notamment digitales, vont tellement vite qu’elles apportent énormément. C’est une sécurité active qui est tout le contraire d’une ligne Maginot », souligne Marc Darmon, directeur général adjoint de Thales, en charge des systèmes d’information et de communication sécurisés. « Elles permettent de déceler la menace, freiner le passage à l’acte mais aussi d’aider à la décision et à l’intervention ».

Il cite en exemple l’intelligence artificielle qui permet de déceler quelqu’un qui court dans le mauvais sens ou qui dépose un objet inanimé. Le Milipol se tiendra tous les deux ans en alternance entre la France et le Qatar.

Il accueillera plus de 1.000 exposants de 55 pays. Plus de 27.000 visiteurs professionnels sont attendus, ainsi que plus de 170 délégations officielles, ce qui en fait le premier salon mondial de la sécurité intérieure ».

Leave A Comment

%d blogueurs aiment cette page :