La parité du shekel ne cesse d’augmenter face à l’euro et au dollar.

Les touristes ne manquent pas d’en ressentir les effets et ce depuis longtemps déjà : la parité du shekel ne cesse d’augmenter face à l’euro et au dollar. Comme, en plus, le coût de la vie est élevé en Israël, les touristes doivent payer plus cher que chez eux pour recevoir moins. Un récent rapport de la Deutsche Bank confirme la hausse continue du shekel qui est actuellement surévalué de 9,2 à 10 pour cent.

D’après la Deutsche Bank, „un grand nombre d’activités spéculatives“ est responsable de la hausse du shekel. La banque conseille aux investisseurs une position courte (parier sur une baisse de valeur). La banque centrale d’Israël essaie depuis un certain temps déjà d’enrayer la hausse du shekel, entre autres par l’achat de devises étrangères. (http://israelentreleslignes.com)

JSS NEWS. Le shekel israélien est la deuxième monnaie la plus forte du monde, selon un rapport de la Deutsche Bank. Selon l’analyste stratégique de devises de la Deutsche Bank, Dr. Gautum Kalani, le shekel s’est apprécié de 6,1% par rapport aux monnaies des principaux partenaires commerciaux d’Israël : la livre sterling, le yen japonais, le dollar américain et l’euro. En février, le Premier ministre israélien Binyamin Netanyahu a déclaré que l’économie israélienne était en pleine croissance.

LE PLUS. Le shekel est la monnaie nationale de l’État d’Israël ( unicode U+20AA). Son code ISO 4217 est ILS. Le shekel est divisé en 100 agorot, pluriel d’agorah (en), qui vient d’un mot akkadien (Mésopotamie) et signifie graine. Le shekel est également la principale monnaie utilisée dans les Territoires palestiniens.

Le shekel fait référence au sicle (en hébreu shekel), l’unité de poids utilisée par les Hébreux (il en est fait mention dans certains passages de la Bible et il est notamment utilisé pour recenser le peuple dans le désert après la sortie d’Égypte). Le nom est lié étymologiquement au mithqal, unité de poids et monnaie arabe (racine th.q.l : « peser »). Le sicle est également une unité de poids et une monnaie utilisée en Mésopotamie depuis le IIIe millénaire av. J.‑C. jusqu’au Ier siècle.

Le sicle biblique valait 6 grammes d’argent. Le , le shekel a remplacé la livre israélienne (en) comme monnaie de l’État d’Israël. Depuis le , 1 000 anciens shekalim valent un nouveau shekel (ou New Israeli Sheqel de sigle NIS en anglais, codé ILS dans la norme ISO 4217).

 

Leave A Comment

%d blogueurs aiment cette page :