Gilat Satellite (Israël) gagne un gros contrat en Amérique Latine.

Gilat Satellite Networks vient de  remporter un important contrat avec un pays latino-américain pour relier les régions rurales par satellite. La firme qui est située à Petah Tikva est chargé de la fourniture et l’exploitation d’un backhaul par satellite pour un important fournisseur de services de télécommunications en Amérique latine. L’objectif est de fournir une connexion Internet à large bande à plusieurs endroits à travers le pays.

Les cibles de ce projet sont les acteurs économiques, de très petites entreprises, voire les artisans, pour leur permettre de développer leur potentiel et de le faire rayonner partout dans le monde. Dans le jargon des télécommunications, “backhaul” fait référence aux liens intermédiaires entre le réseau central (ou backbone), et les petits sous-réseaux sur les bords de l’ensemble du réseau. Backhaul fait souvent référence au côté du réseau qui communique avec l’Internet mondial.

Le backhaul par satellite aide les opérateurs de réseaux mobiles à relier les zones rurales, montagneuses et difficiles à desservir, où la construction d’un réseau terrestre de tours et de câbles coûterait trop cher. Le projet qui vise à fournir des services d’accès à Internet comprend la technologie et les services de Gilat ainsi que la gestion via le réseau mondial d’opérations de réseau de Gilat.

Le vice-président des comptes mondiaux de Gilat, Ron Levin, a déclaré que les services de backhauling LTE par satellite de Gilat «deviennent de plus en plus courants pour une large bande de qualité, abordable et de qualité». La firme Gilat a des bureaux dans 19 pays. En Amérique latine, elle a des succursales au Brésil, en Colombie, au Mexique et au Pérou. Cela témoigne incontestablement de la qualité de  services et de la confiance dans la technologie israélienne.

Israël fourni déjà l’internet haut-débit en Afrique subsaharienne

Il y ‘a deux ans, en octobre 2015, l’opérateur satellitaire français Eutelsat avait sélectionné l’israélien Spacecom pour fournir l’accès à internet dans des zones reculées d’Afrique subsaharienne avec le satellite israélien AMOS-6.

AMOS-6, qui a été lancé l’an dernier  en orbite géostationnaire, couvre une large partie de l’Afrique subsaharienne permettant d’avoir accès à internet dans une zone ou les infrastructures existantes sont inefficaces.

AMOS 6 a été développé par l’entreprise israélienne IAI, (Israel Aerospace Industries) pour l’opérateur spacecom. Ce satellite géostationnaire exploite la charge utile en bande Ka (Kurtz-above), la plus adaptée pour l’internet par satellite. Elle est configurée pour être utilisée par plusieurs faisceaux offrant un accès internet, individuel ou collectif, plus efficace, plus rapide pouvant couvrant une large zone. AMOS 6 offre la technologie satellitaire la plus sophistiquée actuellement permettant de se connecter à un coût réduit même dans les zones où la densité de population est moyenne voire faible.

Aujourd’hui les satellites jouent un rôle important dans la lutte contre les obstacles majeurs qui empêchent de connecter à Internet comme en Afrique et en Amérique latine.

Source : http://identitejuive.com

Leave A Comment

%d blogueurs aiment cette page :