En Israël, 350 start-ups de la santé sont actives. 20% des investissements high-tech de l’Etat hébreu.

Du 15 Mai 2018 au 17 May 2018 se tiendra en Israël le Salon Biomed. Cette année, à Tel-Aviv, ce salon réunissait le gratin local de la santé digitale et plus de 40 nations étrangères attirées par les succès israéliens.

En 2016, les 350 start-ups de la santé totalisent plus de 820 millions de dollars d’investissement, soit 20% des investissements high-tech de l’Etat hébreu. Une dynamique qui attire évidemment les entreprises françaises.

Entourée et sélectionnée par Business France, la BPI et Medicen, une délégation hexagonale de sept start-ups a ainsi été invitée à passer une semaine en Israël (premier semestre 2017). “Nous avons intégré les grandes marques Israéliennes au processus de sélection. Ce qui nous a permis d’accélérer le processus et de faciliter les échanges, explique Olivier Fontaine de Medicen.

A la différence des Etats-Unis où nous recherchons un accès rapide au marché, notre programme en Israël s’inscrit dans la durée”, poursuit le chargé de mission. “Pour des entreprises qui cherchent des opinion leaders, Israël, par la qualité de ses avancées scientifiques, est un vrai tremplin. Cela peut déboucher sur des partenariats de développement.”

Neurallys est venu en Israël dans ce but. Cette start-up a développé un implant connecté pour l’amélioration du diagnostic et du suivi des patients souffrant d’hypertension intracrânienne. “Nous avons rencontré des neurochirurgiens à Tel-Aviv qui nous ont conforté dans notre développement. Les retours ont été excellents, c’est un rêve pour nous”, se réjouit Philippe Auvray. Le co-fondateur et PDG assure que des neurologues vont intégrer le comité international de Neurallys, un gage de qualité tant les Israéliens sont reconnus dans le domaine.

COPYRIGHTS Anthony Lesme

https://www.usine-digitale.fr/article/biomed-ce-que-sont-allees-chercher-les-start-up-e-sante-de-la-french-tech.N545613e.

 

Ecrire un commentaire