Une photo pleine d’émotion, devenue symbole d’Israël. David Rubinger, un héros.

David Rubinger, né le à Vienne (Autriche) et mort le à Jérusalem (Israël), est un reporter-photographe israélien. David Rubinger fuit le nazisme et émigre en Palestine, alors sous mandat britannique, en 1939.

Durant la Seconde Guerre mondiale, il a servi dans la Brigade juive de l’Armée britannique. Il est célèbre pour sa photo de trois parachutistes israéliens prise devant le mur des Lamentations à Jérusalem lors de la guerre des Six Jours. David Rubinger meurt le à Jérusalem en Israël. En 1997 : Prix Israël, pour l’ensemble de son œuvre.

La guerre des Six Jours s’est déroulée du lundi 5 au samedi et opposa Israël à l’Égypte, la Jordanie et la Syrie.

Cette guerre fut déclenchée comme une « attaque préventive » d’Israël contre ses voisins arabes, à la suite du blocus du détroit de Tiran aux navires israéliens par l’Égypte le (les Israéliens avaient préalablement annoncé qu’ils considéreraient cet acte comme un casus belli). Le soir de la première journée de guerre, la moitié de l’aviation arabe était détruite ; le soir du sixième jour, les armées égyptiennes, syriennes et jordaniennes étaient défaites. Les chars de l’armée israélienne bousculèrent leurs adversaires sur tous les fronts. En moins d’une semaine, l’État hébreu tripla son emprise territoriale : l’Égypte perdit la bande de Gaza et la péninsule du Sinaï, la Syrie fut amputée du plateau du Golan et la Jordanie de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est.

Plus symbolique encore que la défaite arabe fut la prise de la vieille ville de Jérusalem. Israël considère alors cette ville comme sa capitale.

Les résultats de cette guerre, épisode du conflit israélo-arabe, influencent encore aujourd’hui la géopolitique de la région. Si Israël s’est depuis retiré de certains territoires annexés, le Sinaï et la Bande de Gaza, d’autres ont été annexés par l’État juif.

 

Ecrire un commentaire