Israël clôture un appel à projets « Lab d’innovation technologique ».

L’appel à projets « Laboratoires d’innovation technologique » est clôturé. Cet appel s’adressait aux « entreprises souhaitant implanter un laboratoire d’innovation en Israël. Le programme a pour objectif d’apporter du soutien aux entrepreneurs et aux startups qui ont des idées innovantes, qui veulent réaliser des démonstrations de faisabilité et développer leurs idées en produits ».

Le programme « va aider d’une part les entreprises israéliennes à se développer et à prospérer en Israël, et d’autre part les entreprises étrangères à nouer des relations de réciprocité avec l’environnement d’innovation unique d’Israël et à établir une présence dans le pays grâce à l’accès à des infrastructures dont ne disposent actuellement pas les start-up locales ».

« Les laboratoires d’innovation sont sélectionnés par le biais d’un processus concurrentiel qui accordera notamment la préférence aux entreprises manufacturières traditionnelles.

Une entreprise qui sera sélectionnée pour créer un laboratoire d’innovation technologique recevra un permis d’activité de trois ans, et l’Autorité israélienne pour l’innovation financera partiellement la mise en place de l’infrastructure requise et les frais de fonctionnement courant du laboratoire. Le programme soutiendra les start-up approuvées par un financement à hauteur de 85 % de leur budget POC, jusqu’à hauteur de 1 million de NIS ».

LE PLUS. L’Autorité d’Innovation d’Israël, qui offre des bourses aux compagnies technologiques, a simplifié ses règles, mettant à jour ses directives de remboursement et autorisant les entreprises à déposer des brevets de propriété intellectuelle en dehors d’Israël sans avoir à rendre l’argent des bourses.

L’Autorité d’Innovation d’Israël, anciennement le Bureau du Scientifique en Chef, est une agence du gouvernement qui fournit la majorité des bourses aux compagnies impliquées dans la recherche et le développement. Ces bourses sont ensuite restituées sous forme de royalties, calculées selon le montant des ventes liées à la recherche et au développement pratiquées avec le financement d’état et le niveau de participation de l’autorité dans la recherche et le développement de l’entreprise.

 

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment