Green Tech d’Israël en Chine. Accord signé par Moshe Kahlon.

Israël et la Chine ont signé un accord commercial d’une valeur de 300 millions de dollars destiné à stimuler l’exportation des technologies vertes israéliennes en Chine, a déclaré lundi le ministère israélien des Finances.

Le ministre, Moshe Kahlon, était à Pékin pour signer l’accord  sur la « technologie propre » avec avec son homologue chinois Xiao Jie.« L’accord permettra aux deux parties d’étendre l’activité économique bilatérale à d’autres technologies respectueuses de l’environnement, y compris les technologies agricoles avancées et les technologies écologiques que le gouvernement chinois veut mettre en œuvre en utilisant l’expérience et l’expertise israéliennes » a souligné le communiqué du ministère des Finances israélien.

Les investissements chinois dans les entreprises de technologie israéliennes s’élèvent à des milliards de dollars pour ces dernières années.

En 2015, les investisseurs chinois ont financé 15 % du total des investissements dans les industries de pointe israéliennes. Les chinois investissent dans l’innovation israélienne, l’informatique, les télécommunications, la désalinisation de l’eau de mer et autres énergies de substitution.

Les deux pays se sont récemment lancés dans des négociations de libre-échange. La chine construit énormement en Israël, routes, ponts, tunnels, ports et trains. Le commerce bilatéral est de 8 milliards de $ par an, il pourrait doubler rapidement. Selon un diplomate israélien en poste à Pékin, la coopération économique israélo-chinoise n’en est qu’à ses balbutiements.

Reuters (Copyrights). Tel-Avivre – l’équipe de rédaction –

Ecrire un commentaire