Israël Diplomatie. En Argentine, Netanyahou reçoit un accueil chaleureux.

Le Premier ministre est arrivé lundi en Argentine où il a eu droit à un accueil officiel très chaleureux. Le premier geste symbolique de cette visite a été la visite sur les lieux où furent commis les deux attentats très meurtriers dans les années 1990: contre l’ambassade d’Israël (1992 – 29 tués et 200  blessés) et contre AMIA, les locaux de la communauté juive de Buenos-Aires (1994 – 84 tués et 230 blessés).

Le Premier ministre a déposé une gerbe au nom du gouvernement israélien, il a dévoilé une plaque apposée en mémoire de cet attentat et allumé une flamme de souvenir.

Voici des extraits du discours prononcé par Binyamin Netanyahou : « Je remercie le gouvernement argentin pour l’initiative de cette cérémonie et je sais qu’elle symbolise l’engagement du président Macri pour lutter contre le terrorisme et l’antisémitisme, de tirer les leçons du passé et tout faire pour qu’une telle tragédie ne se reproduise pas. Il y a vingt-cinq ans, nous nous étions tous dressés comme une seule famille face à l’horreur et à la destruction.

Nous n’oublierons jamais les vingt-neuf victimes de l’ambassade, juifs et non-juifs, israéliens et argentins. En tant que fils d’une famille endeuillée par le terrorisme il y a quarante et un ans, je vous dis, chères familles ici présentes, que nous sommes frères. Je sais que ces plaies ne se referment jamais (…)

Mais à côté du souvenir, il y a aussi les leçons à tirer. Les deux terribles attentats commis ici il y a plus de vingt ans nous ont appris que nous ne devons en aucun cas renoncer au combat contre les terroristes fanatiques. Nous devons leur faire face avec force, avec détermination, envers eux, ceux qui les envoient et ceux qui incitent à la violence (…)

Il y a aujourd’hui deux adresses principales au terrorisme: l’Iran et Daech, le terrorisme islamique chiite et le terrorisme islamique sunnite. C’est l’Iran qui fut derrière les deux attentats de Buenos-Aires. Aujourd’hui, au Moyen-Orient, l’Iran et son valet le Hezbollah tentent de s’installer un peu partout dans le monde, notamment ici en Amérique latine.

Nous sommes déterminés à les empêcher de prendre pied près de nos frontières. Nous combattons également Daech, mais il y a un problème: là où Daech part, c’est l’Iran qui s’installe. Toutes les nations libres et civilisées doivent s’unir pour ce combat. Et en ce jour de 11 septembre où nous nous recueillons aux côtés de nos frères et soeurs américains, nous nous souvenons des milliers de victimes assassinées à New York, Washington et en Pennsylvanie (…) Le terrorisme frappe un peu partout, il nous concerne tous, ce qui signifie que la solution doit aussi être collective. Ce n’est qu’ainsi que la culture l’emportera sur la barbarie… »

Après cette cérémonie, le Premier ministre s’est rendu au siège de la communauté juive AMIA. Binyamin Netanyahou s’est entretenu avec des responsables communautaires et d’organisations juives ainsi qu’avec des membres des familles des victimes.

Dans son discours, il a rappelé les mêmes éléments que lors de la cérémonie précédente, mais il  a conclu en mettant l’accent sur l’importance de cette visite en Amérique latine: « Vous pouvez observer le développement impressionnant de l’Etat d’Israël, vous voyez comment ce pays devient une puissance technologique mondiale, dans la cybernétique, l’agriculture, le traitement de l’eau et dans tant d’autres domaines. Israël devient un acteur incontournable sur la scène internationale. Cette visite ici en Amérique latine traduit ce changement. Elle montre que nous avons des amis sur tous les continents, et ces amis sont de plus en plus nombreux ».

Source et copyrights :http://www.lphinfo.com

Un commentaire

  1. […] Lire la suite sur israelvalley.com […]

Ecrire un commentaire