L’Indien « Oil and Natural Gas Corp » s’intéresse à Israël.

La compagnie nationale indienne Oil and Natural Gas Corp (ONGC) a confirmé sa volonté de participer à l’appel d’offre en cours au Liban pour l’exploitation et la production de pétrole et de gaz offshore, et celui mené en parallèle en Israël, rapporte l’agence Reuters.

L’entreprise indienne fait partie des sociétés préqualifiées au Liban pour la première phase d’attribution de contrats concernant les blocs 1, 4, 8, 9 et 10. ONGC a toutefois précisé qu’elle ne présenterait pas d’offres pour les blocs dont la délimitation fait encore litige entre le Liban et Israël, soit les blocs 8, 9 et 10. Car la compagnie indienne a également l’intention de répondre à l’appel d’offre pour l’exploration et l’exploitation de 24 blocs au large des côtes israéliennes (dont aucun ne figure parmi les zones contestées). Au Liban, les compagnies préqualifiées pour la première phase d’attribution de contrats doivent présenter leurs offres avant le 15 septembre. L’annonce des vainqueurs, et la signature des contrats sont prévues le 15 novembre. (Agence Reuters)

Selon LPH : « Après des années de retard, Israël s’engage dans son plus vaste projet d’infrastructure jamais réalisé avec le développement de l’énorme champ de gaz offshore Leviathan en Méditerranée. La première phase implique un investissement initial de 4 milliards de dollars pour produire 12 milliards de mètres cubes de gaz par an pour les clients nationaux ainsi que, dans un premier temps, les marchés jordanien, palestinien et égyptien. Mais ce n’est que le début. L’investissement éventuel dans le Léviathan et les projets connexes de gazoducs à l’exportation pourrait dépasser 10 milliards de dollars ou plus, avec d’autres clients possibles en Turquie et en Europe.

Au cours des dernières semaines, les partenaires de Leviathan, Noble Energy Inc., le groupe israélien Delek Group et Ratio Oil Exploration, ont alloué des financements à des institutions financières étrangères, dont JP Morgan et HSBC.

Le consortium Leviathan a signé des accords avec la National Electric Power Co. de Jordan et deux clients israéliens, dont un troisième devrait être annoncé dans les prochains jours. Delek a déclaré qu’il y a des pourparlers avec plus d’une douzaine de clients nationaux et étrangers, et les transactions devraient être signées dans les prochaines semaines ».

Ecrire un commentaire