Galia Maor, Ex-CEO Banque Leumi, face à la justice U.S.

Tel-Aviv (Yoram Steinberg). Galia Maor avait été classée à la 83ème place des femmes les plus influentes dans le monde par le célèbre magazine Forbes. Ex-CEO de la Banque Leumi Galia Maor a été considérée comme l’une des femmes les plus en vue sur la scène économique d’Israël. Elle est accusée depuis quelques jours d’avoir aidé des citoyens américains à détourner des paiements de taxes fiscales aux Etats-Unis.

La banque Leumi a été créée le 27 février 1902 à Londres, avant la création d’Israël. Elle fait partie d’une des nombreuses idées de Herzl. Même si la banque a toujours été active, elle eut un essor considérable dans les années 1980-1990.

Tribune Juive avait présenté Galia Maor : « Galia Maor a commencé sa carrière à la Banque d’Israël en 1963 et a intégré la Leumi en 1991 après un bref passage en tant que conseiller à la Banque mondiale, ou elle est nommée PDG de quatre ans plus tard. Elle est fréquemment consultée par le gouvernement israélien en matière de législation, sur la structure du marché des capitaux et le système bancaire. Galia Maor a présidé les Amis de Yeladim Foire-Chance pour les enfants, une association à but non lucratif qui vient en aide a des Enfants issus de milieux aides et qui vivent dans 90 foyers de groupe autour d’Israël ».

Haaretz : »Attorney General Avichai Mendelblit has ordered the Israel Police to question three former Bank Leumi executives for allegedly helping U.S. customers of the bank to avoid paying U.S. taxes.

The investigation against Galia Maor, Eitan Raff and Zvi Itskovitz was reported on Friday on Channel 1 television news by Mordechai Gilat. He said police were to examine criminal aspects in the affair. The Bank of Israel’s banking supervisor has already reviewed regulatory aspects of the case ».

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment