Omer Nahmany parle des soldats de Tsahal gays morts au combat.

Un article publié dans Têtu et écrit par Jérémie Lacroix : « Omer Nahmany est un officier réserviste de Tsahal. Il mène un combat pour que l’armée israélienne reconnaisse aux soldats LGBT les mêmes droits qu’au soldats hétérosexuels. En effet, bien que les autorités militaires israéliennes soient reconnues pour leur progressisme, des soldats subissent encore des discriminations à plusieurs niveaux du fait de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre.

Omer Nahmany fait entendre sa voix quand il s’agit de défendre l’égalité de traitement entre soldats homosexuels et hétérosexuels. En mai dernier, il avait manifesté avec d’autres soldats devant la résidence de Benyamin Netanyahou, pour que les partenaires de même sexe et les familles homoparentales de soldats morts au combat soient automatiquement reconnues comme familles ou conjoints de défunt, avec tous les droits que cela implique en terme de pensions

Mais le jeune soldat n’est pas que dans la contestation. En effet, il a récemment lancé une initiative afin que les soldats dits « solitaires » puissent être hébergés dans des familles homoparentales ou par des couples de même sexe lors du Rosh Hashanah, la fête juive célébrant la nouvelle année civile.

En Israël, la chose la plus « israélienne » que l’on peut faire est d’héberger un soldat solitaire lors du dîner du Rosh Hashanah, le nouvel an juif. Des soldats solitaires sont des soldats n’ayant aucune famille en Israël, soit parce qu’ils font l’alya (ou voyage du « retour », ndlr), soit parce qu’ils ont des problèmes familiaux qui les empêchent de rentrer dans leur famille. En tant que personnes LGBT, on sait mieux que personne ce que cela signifie de se sentir seul dans ce monde. Donc, j’ai pensé que ce serait une bonne idée de demander à des familles LGBT d’accueillir des soldats pendant ce dîner. De plus, cela montre que les familles LGBT sont des familles normales mais également que nous soutenons notre armée, que nous faisons partie intégrante de la société israélienne.

Une vidéo en hébreu à été publiée sur les réseaux sociaux afin de promouvoir cette initiative à laquelle plusieurs centaines de familles et de nombreux soldats ont répondu favorablement ».

 

 

 

Ecrire un commentaire