Festival du sexe et de l’érotisme en Israël. The end.

Tel-Aviv (Eyal Kotler). C’était au milieu de l’été. Il y a quelques années les Israéliens avaient assisté par centaines dans le port de Tel-Aviv, pour la première édition du Sextival, le premier festival du sexe et de l’érotisme à se tenir en Israël. Les visiteurs avaient découverts, seuls ou en couples, les différents stands et spectacles que comptait le festival, sponsorisé à l’époque par le magazine play-boy. C’était une première à Tel-Aviv.

Pourquoi donc cette édition n’a jamais été renouvelée depuis 5 ans nous a demandé un lecteur assidu d’IsraelValley? Très certainement en raison d’un flop financier de cette opération inédite. Les israéliens commandent très discrètement leurs sextoys par internet. Jamais dans un évènement public! Question de culture locale.

LE PLUS. Selon RFI : « Les jouets sexuels proposés sur le site de Natan Alexander, rabbin de son état, sont tout aussi évocateurs qu’ailleurs. Couleurs criardes, formes explicites, silicones intrigants, les sex toys du rabbin ont pour objet d’« aider les couples religieux à mieux vivre leur sexualité », explique-t-il.  Dans ce cas, tous les produits similaires vendus sur des milliers d’autres sites feraient aussi bien l’affaire.

Alors, qu’ont donc de si particulier les « objets du désir » vendus par le rabbin israélien ? Ils sont casher, répond avec aplomb Natan Alexander, c’est-à-dire qu’ils entrent dans la catégorie de ce que la loi juive n’interdit pas.  Bien pourvus de cette onction venue de haut, les couples peuvent à leur tour grimper au septième ciel sans craindre les foudres de la halakha (loi juive).

Avec comme slogan « Notre expertise, votre plaisir », le site du rabbin, bebetter2gether insiste sur ce qui le distingue des autres. On l’a bien compris, il s’adresse exclusivement à des couples tout ce qu’il y a de plus « licites », c’est-à-dire hétérosexuels et mariés. « Pas d’images indécentes, pas de propos vulgaires », ni sur le site, ni sur les emballages, promet le rabbin à ceux qui pourraient être un peu frileux.

Pas de jouets non plus destinés au sexe anal pas plus que de préservatifs, mais quand même une offre spéciale. Cette semaine, ce sont des boules de geishas qui sont en promotion. D’un joli bleu layette, elles sont pour quelques jours seulement, à 40 euros au lieu de 48 euros et peuvent être livrées en Israël, aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne, en Afrique du Sud et en Australie.

 Si comme le répète Natan Alexander, la vie religieuse se conjugue avec la sexualité, elle s’accommode tout autant de voisiner avec le business. C’est ce que démontre en tout cas Natan Alexander avec son site de vente en ligne. Lancé en 2014, bebetter2gether cumulerait quelque 20 000 consultations par mois et enregistrerait environ 5 commandes par jour ».

Ecrire un commentaire