Des israéliens décus. Les Etats-Unis reportent le visa startup.

Partager

Tel Aviv (Eyal Hess). De nombreux jeunes israéliens qui souhaitaient travailler entre les Etats-Unis et Israël sont cloués à Tel Aviv. Selon Le Temps (1) : »Après des années de lobbying, la Silicon Valley pensait avoir touché au but l’été dernier avec la création d’un «visa start-up». Depuis, l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis a changé la donne. Initialement prévue lundi 17 juillet, l’entrée en vigueur de ce nouveau permis de travail destiné aux entrepreneurs étrangers a ainsi officiellement été reportée par la nouvelle administration.

Si le projet n’est pas encore abandonné, il prendra, au mieux, de longs mois de retard, le temps de mener un «examen minutieux» des nouvelles règles, explique le Department of Homeland Security, le service de sécurité intérieure. Cependant le programme ne verra probablement jamais le jour.

Combler un vide juridique

Cette décision «va à l’encontre de l’objectif du président Trump de gagner la bataille internationale pour l’emploi, regrette Jeff Farrah, vice-président de la National Venture Capital Association. Nous devrions faciliter et non compliquer la tâche des entrepreneurs qui souhaitent rester aux Etats-Unis.»

«Alors que les autres pays créent des environnements propices aux start-up en accueillant les immigrants, nous allons dans la mauvaise direction», regrette Steve Case, le cofondateur d’AOL. En l’absence de nouvelles règles, «nous allons continuer à perdre des entrepreneurs et des étudiants talentueux», redoute-t-il. Le Canada, la France, le Royaume-Uni ou encore l’Australie offrent en effet un visa aux créateurs d’entreprises innovantes ».

(1) https://www.letemps.ch/economie/2017/07/24/etatsunis-renoncent-visa-startup

Partager

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment