Des employés malheureux dans la cafétéria de Facebook.

Près de 500 employés des cafétérias du réseau social Facebook se sont fédérés pour réclamer une hausse de salaire, nécessaire à leur survie au sein de la luxueuse Silicon Valley. En Israël, il semble que ce problème ne se pose pas pour les employés de Facebook..

Selon lefigaro.fr : « Pendant que Mark Zuckerberg fait le tour des États-Unis pour rencontrer les Américains et comprendre leurs difficultés, certains de ses employés préféreraient qu’il s’intéresse d’abord à ses plus proches voisins.

Le 24 juillet, près de 500 travailleurs de la cafétéria de Facebook à Menlo Park (Californie) ont rejoint le syndicat Unite Here Local 19 pour réclamer l’attention du chef d’entreprise sur leurs conditions de travail. En cause: leur difficulté à survivre au sein de la très coûteuse Silicon Valley.

Dans cette région, près d’un tiers de la population gagne au-dessus de 10.000 dollars quand un autre tiers en gagne moins de 2000 selon le baromètre de l’année 2015 réalisé par Joint Venture Silicon Valley.

Les prix de l’immobilier sont en revanche exclusivement adaptés à la population la plus aisée et la simple location d’un appartement coûte en moyenne 2400 dollars par mois selon cette même source.

Un porte-parole de Facebook a déclaré à Business Insider que l’entreprise ne s’opposait pas au syndicat de ces travailleurs. «Nous avons hâte de renégocier un contrat qui réponde à certains des enjeux auxquels ces travailleurs doivent faire face» a déclaré Enrique Fernandez, du syndicat Unite Here Local, par communiqué ».

Les Articles Les Plus Lus

Leave A Comment