Fraude boursière en Israël. Accusé : Sh. Filber (Ministère Communications).

En Israël, pas un jour sans un scandale de corruption. Shlomo Filber, directeur général du ministère des Communications a été interrogé pour la deuxième fois par l’Autorité des titres et placé en résidence surveillée. Il est soupçonné de violations éthiques et de fraude boursière.(Times of Israël).

Selon i24News : « Affaire Bezeq: un responsable du ministère des Communications interrogé pour fraude
Dans le cadre d’une enquête sur Bezeq, l’ATI ou Autorité des titres israélienne a annoncé qu’un haut fonctionnaire du ministère des Communications avait été interpellé. Celui-ci a été interrogé pour violations du code d’éthique et pour fraude. Une nouvelle affaire qui tombe mal pour Benyamin Netanyahou ».

Bezeq (en hébreu : בזק) est l’opérateur de télécommunications national israélien. Il a le monopole national sur la téléphonie filaire et sur les infrastructures d’accès à Internet. Bien que toujours en position de force dans les services, Bezeq est en compétition avec HOT, le seul fournisseur d’accès au câble, et avec Kavei Zahav, fournisseur d’accès à Internet en Israël. Le 9 mai 2005, Bezeq a été privatisé avec la vente par l’État de 30 % des actions au groupe d’investissement Saban-Apax.

Bezeq contrôle intégralement l’un des opérateurs de téléphonie mobile, Pelephone (en) et est majoritaire dans Yes, fournisseur de télévision par satellite en Israël.

Leave A Comment

%d blogueurs aiment cette page :