« Significative et Historique ». Visite à Sydney de Netanyahou.

Ce sera la première fois qu’un Premier ministre israélien fait une visite officielle dans ces deux pays

A peine rentré des Etats-Unis où il a rencontré le président Trump, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou s’envole dimanche après-midi à Singapour, avant de se rendre en Australie mardi. Ce sera la première fois qu’un Premier ministre israélien fait une visite officielle dans ces deux pays.

Au cours de son séjour de cinq jours à Sydney, Netanyahou rencontrera le gouverneur australien Peter Cosgrove, le Premier ministre Malcolm Turnbull, le chef de l’opposition Bill Shorten et des dirigeants juifs. Il ira également visiter une école juive.

Netanyahou est bien conscient de l’importance de cette visite en Australie, dont le gouvernement s’est vexé par l’annulation l’an dernier d’un voyage du président Reuven Rivlin, qui avait décidé de se rendre à la place en Russie, à la dernière minute.

Netanyahou et le ministre des Affaires étrangères de l’époque Avigdor Liberman ont également annulé des visites séparées en 2014. Une nouvelle annulation aurait été considérée comme une insulte par le gouvernement australien, décrit par un haut responsable diplomatique israélien comme le gouvernement le plus amical au monde envers Israël.

L’ambassadeur d’Australie en Israël Dave Sharma a qualifié la visite dans son pays de “significative” et d’ »historique ».

“Nous avons une relation incroyablement proche”, a déclaré Sharma dans une interview au Jerusalem Post. “Nous attachons donc une grande importance à la visite d’un Premier ministre israélien, qui va passer du temps avec les dirigeants politiques, la communauté juive et qui va faire part des perspective israélienne sur les affaires du mondes. Il y a beaucoup de signification symbolique et historique autour de cette visite”, a-t-il déclaré.

Netanyahou et les responsables australiens évoqueront notamment les questions de paix et de sécurité au Moyen-Orient, la lutte contre l’État islamique dans laquelle l’Australie est fortement impliquée, et l’avenir de la Syrie, a indiqué l’ambassadeur.

“Ce type de discussion est important pour l’Australie”, a-t-il ajouté, parce que “bien que loin, le pays voit sa sécurité immédiatement affectée par ce qui se passe au Moyen-Orient”.

“Nous sommes impliqués dans le jeu qui se déroule au Moyen-Orient”, a déclaré Sharma, ajoutant qu’Israël a un « point de vue unique sur ce qui se passe dans la région ».

“Nous parlons évidemment aussi à d’autres pays, mais Israël parle le même langage stratégique que nous, et possède le même type de culture stratégique, de sorte que les opinions et les évaluations d’Israël sont particulièrement importantes pour nous”, a-t-il ajouté.

Mais auparavant, Netanyahou doit rencontrer à Singapour le président Tony Tan Keng Yam et son Premier ministre Lee Hsien Loong, et visiter une synagogue locale.

Cette visite est la réponse à celle de Lee Hsien Loong à Israël en avril 2016, la première d’un Premier ministre singapourien dans l’Etat hébreu. Cette visite est également importante car Singapour est considéré comme l’un des marchés les plus importants pour Israël.

Source: i24news

Ecrire un commentaire