Les données erronées du ministère de la Construction et du Logement en Israël.

En mars 2016 Haaretz a publié un article intitulé: «Le nombre de maisons à vendre a bondi à 30 000 unités – alors pourquoi les prix ne baissent pas ? ». L’article était basé sur un rapport du Bureau central de la statistique, concernant la vente de nouveaux appartements. Selon le rapport, l’offre de maisons commercialisées, mais pas encore vendues (« stock d’appartements neufs à vendre ») a augmenté régulièrement de 10% par an. A la fin de Janvier 2016, le record qui date de 15 ans a été battu : 29.750 appartements. Mais cette semaine, il a été révélé que les statistiques étaient incorrectes.

Il se trouve que le Bureau central de la statistique a enregistré dans ses deux dernières publications, des données exagérées, parfois de plus de 2000 unités. Après inventaire des maisons à vendre, ces données ont été corrigées seulement quelques mois plus tard. Le phénomène a conduit à certains pics de milliers d’unités d’appartements invendus, n’existant pas en réalité.

Ces données “gonflées” ont été corrigées par la suite, des mois après leur sortie. Selon les données mises à jour pour janvier 2017, le nombre d’appartements invendus en janvier 2016 était de 27 544 appartements – un chiffre inférieur d’environ 7,5% de celui initialement publié. Cela a donné lieu à des erreurs d’analyse sur une tendance erronée. Selon les données du Bureau central de la statistique, le stock des appartements invendus est en hausse constante, les données révisées montrant une tendance inverse.

Le rapport sur les tendances de l’offre d’appartements a une importance capitale quand il influence sur la détermination de la politique du gouvernement, et les décisions entrepreneuriales concernant le lancement de nouveaux projets.

Par exemple, les entrepreneurs auraient pu se demander, s’il valait le coût de s’investir dans la construction d’un nouveau projet, surpris par le graphique ascendant du nombre d’appartements invendus.

Alternativement, il est possible que les fonctionnaires du Trésor aient conclu à tort que les politiques visant à accroître l’offre avaient subi un succès retentissant, sur la base de l’information reçue, et de prendre des nouvelles décisions politiques, quand le contraire était vrai.

Le Bureau central de la statistique a pris beaucoup de temps pour reconnaitre ses erreurs, résultant probablement de données erronées du ministère de la Construction et du Logement.

La question a été soulevée publiquement par le directeur du logement au Bureau central de la statistique, George Kohn, mercredi lors d’une réunion du Comité consultatif en ce qui concerne les prix des logements. Selon Kohn l’erreur est due à des perturbations dans la collecte des données venant du ministère du Logement, qui ont pourtant reçu l’approbation de la représentante du ministère de la Commission du logement, Ira Diamandi, qui dirige le département de l’Analyse économique au bureau.

Les délégués du département ont affirmé qu’ils travaillent ensemble pour résoudre et trouver une solution au problème. Ils proposent de geler le rapport sur les ventes de maisons neuves et de l’inventaire de maisons à vendre. Ce rapport sur le stock pour 2016, qui devait être rendu cette semaine devrait être reporté à une date ultérieure encore inconnue.

Maintenant, nous pouvons dire avec un assez haut degré de certitude que les données publiées par le Bureau central de la statistique à propos de 2016, montrant une tendance à la hausse du nombre d’appartements invendus dans la même année, comme en 2015, ne sont pas exactes.

Au dernier rapport, publié le 10 janvier, se référant au nombre d’appartements invendus à la fin novembre 2016, le nombre “record” de 31 150 unités a été enregistré. Si ce nombre était exacte, il pointerait un bond incroyable de 19% du stock d’appartements invendus dans l’année (l’inventaire à la fin de novembre 2015 était de 26.136 unités). Alors info ou intox ?

Le ministère du Logement a déclaré: «Le ministère est engagé dans ces derniers mois à l’amélioration de ses compétences dans les relevés des ventes de nouveaux appartements et des données sur la Construction, un processus devrait être achevé dans les prochaines semaines. C’est dans mains du Bureau central de la statistique et de l’Administration fiscale.»

Aharon Kahn

Leave A Comment

%d blogueurs aiment cette page :