Les Pharmaciens Français pourront exercer en Israël sans examens d’équivalence

La commission présidée par Elie Elalouf à la Knesset a fait aboutir le projet :les pharmaciens pouvant justifier de 3 ans d’exercice seront désormais dispensés d’examens d’équivalence.

Après les dentistes et quelques autres professions paramédicales, les pharmaciens du monde entier, France incluse, pourront désormais faire valoir le diplôme de pharmacien de leur pays d’origine pour peu qu’ils justifient de trois années d’exercice.

La Knesset a voté il y a quelques jours en troisième lecture le correctif de loi pour les pharmaciens afin de les exempter d’équivalences.

Seules contraintes : être suivis par un tuteur durant la première année, et passer un examen de remise à niveau au sujet de la législation médicale israélienne.

Ce projet a été mené par la commission de la Santé de la Knesset, présidée par le député francophone membre du parti Koulanou Elie Elalouf.

Cette commission est à l’origine de plusieurs autres levées d’équivalences. Le Centre national des étudiants francophones (CNEF), le Forum Kohelet et l’association Qualità ont participé aux débats de la commission.

L’association Pharmadom avait lancé en février dernier une pétition pour initier les discussions sur la reconnaissance du diplôme de pharmacien.

Cette fondation a été créée pour soutenir les populations fragilisées et démunies en leur permettant d’avoir un accès aux soins, et de prendre en charge ceux qui ne sont pas couverts par le service public.

Source: http://www.actuj.com/2017-01/israel/4606-les-pharmaciens-dispenses-d-equivalences#

Leave A Comment

%d blogueurs aiment cette page :