Pas Sympa. Incroyable arnaque de voitures de luxe en Israël.

La police israélienne a récemment arrêté trois habitants de Jérusalem-Est qui avaient pu accéder aux données des deux compagnies puis, en utilisant ces données, avaient réussi à pirater les ordinateurs des voitures pour les voler..

Les individus ont pu pirater les numéros d’enregistrement de chaque voiture puis ils ont utilisé ces données piratées pour trouver le numéro de protection antivol, ensuite, ils n’avaient plus qu’à faire les clés de voiture pour les voler.

Les clés ont ensuite été fabriquées en Judée Samarie. Ensuite, avec la clé, le gang se rendait sur place, à la maison du propriétaire de la voiture ( qui était aussi enregistré dans le fichier piraté ) et n’avait plus qu’à repartir avec pour la revendre ensuite sur le marché automobile palestinien.

La police pense que des dizaines de voitures ont été volées dans Jérusalem et sa région environnante de cette manière.

La majorité des voitures étaient de nouveaux modèles de luxe, le montant de l’arnaque est de plusieurs millions de shekels. Les représentants de Hyundai et de Kia ont été tenus au courant des enquêtes menées par la police israélienne.

LE PLUS.
Kia est le nom d’un constructeur automobile sud-coréen, créé en 1944, ayant des usines en Corée du Sud (à Sohari, Hwasung et Gwangju), aux États-Unis et en Europe.

Fondée en 1944 par M. Chul-Ho Kim pour fabriquer des composants pour bicyclettes, Kia fabrique son premier véhicule à deux roues le samcholli-ho, en 1952. Ce modèle reste en production pendant neuf ans.

En 1961, Kia lance sa première motocyclette, la C-100 et trois mois plus tard le triporteur K-360. Il faut attendre neuf ans pour que Kia se lance dans la fabrication d’automobiles sous la marque Asia Motors, en 1971, en assemblant la Fiat 124 sous licence pour le marché de la Corée du Sud. En 1973 Kia réalise son premier moteur essence pour automobiles. En 1974, Asia Motors devient Kia Motors Company et lance la première voiture de sa propre conception qu’il exporte à partir de 1975. Trois ans plus tard, Kia lance son premier moteur diesel et en 1976, il débute la production sous licence des modèles Fiat 132 et Peugeot 604.

Les années 1980 marquent un tournant de l’entreprise avec le lancement d’un petit fourgon, le Bongo, puis Kia s’associe avec le japonais Mazda pour la construction d’un véhicule pour l’agriculture. En 1986, un nouvel actionnaire entre au capital de Kia, Ford, qui fait fabriquer par Kia son modèle Ford Festiva dans l’usine coréenne pour ensuite l’exporter vers les États-Unis.

En 1997, après une période faste qui lui permet une expansion rapide, Kia plonge dans une profonde crise qui touche tout le Sud-Est asiatique. Kia est déclarée en banqueroute et elle est rachetée le 1er décembre 1998 par son principal concurrent, Hyundai Motor.

Kia Motors Company est actuellement le plus ancien constructeur automobile de Corée. Kia emploie plus de 32 000 personnes sur 12 sites de production à travers le monde.

La première syllabe Ki du mot Kia signifie « se révéler au monde ». La seconde syllabe A est la première lettre du mot Asie. Donc, Kia signifie « l’Asie se révèle au monde ».

Kia est la première marque à proposer une “garantie 7 ans ou 150 000 km (premier terme échu)” sur tous ses modèles, mais avec des limitations : la batterie, le système audio, les systèmes de navigation et multimédias et la peinture du véhicule dont la garantie n’est pas de 7 ans, ainsi que les pièces dites d’usure qui ne sont pas couvertes par la garantie. La garantie débute quand le concessionnaire fait le « départ en garantie et pas forcément à la “1re mise en circulation”.

Source: http://koide9enisrael.blogspot.co.il/2016/12/des-dizaines-de-nouveaux-vehicules-de.html

Ecrire un commentaire